Les bienfaits de la sieste

En peu de temps, la sieste permet au corps de se régénérer sur le plan physique et mental. Toutefois, les précieux atouts de cet instant de repos ne s’arrêtent pas là. Découvrez tous les bienfaits d’une sieste réparatrice ainsi que la meilleure façon de se les approprier.

La sieste, un puissant remède contre le stress

Si faire une sieste au travail est si tentant, ce n’est pas sans raison. En fait, elle a pour effet de rééquilibrer le système nerveux, ce qui a une conséquence hautement bénéfique sur l’humeur. Au réveil, on se sent naturellement plus décontracté et on aborde les problèmes sous un autre angle, avec bien plus de recul. S’accorder quotidiennement une pause-détente est un excellent moyen d’éviter le burn-out. De plus, grâce à son pouvoir antistress, la sieste contribue à prévenir certaines maladies cardiaques.

La sieste améliore les performances

Que ce soit pendant la pause repas du travail ou, par exemple, avant d’entamer un long trajet en voiture, il est important de se ressourcer pour offrir le meilleur de soi-même. Des études ont démontré qu’un court sommeil, effectué au milieu de la journée, favorise la récupération. Il clarifie la mémoire, améliore la concentration et augmente la productivité. Loin d’être un signe de fainéantise, faire une sieste s’avère extrêmement efficace pour redoubler d’efficacité et de vigilance.

Elle aide à combattre le manque de sommeil

Si les effets d’un mauvais sommeil ne se manifestent pas toujours immédiatement, ils peuvent néanmoins devenir très gênants sur le long terme. Faire régulièrement un petit somme après le repas permet de contourner habilement le problème. La sieste a pour particularité d’offrir une récupération complète en un laps de temps très court, ce qui convient idéalement à ceux qui se sentent débordés. De cette manière, l’horloge interne est naturellement corrigée, et un cycle normal peut reprendre.

Comment bien profiter de ses vertus ?

Une bonne sieste réparatrice a généralement lieu entre 13 h et 15 h et elle dure une vingtaine de minutes seulement : c’est ce que l’on appelle la sieste éclair. Pour en tirer tous les bienfaits sans avoir l’esprit embrumé au réveil, il est important de se réveiller avant la phase de sommeil profond. C’est pourquoi la sieste ne doit pas dépasser 25 minutes.

L’avenir de la sieste au travail

Si dans les pays asiatiques ont associe volontiers la sieste à la productivité, ce n’est généralement pas le cas en France. C’est pourquoi notre partenaire La Siestoune s’est employé à confectionner un meuble de sieste à la fois discret, confortable et design : une solution pratique, spécialement dédiée au milieu professionnel. Par cette innovation, La Siestoune contribue à démocratiser la sieste au travail.