L’impact du sommeil sur le travail et la productivité ou créativité

Tout le monde sait que pour être en forme, il faut bien dormir la nuit. Les études ont d’ailleurs montré que la durée moyenne de sommeil d’un adulte doit être comprise entre 6h et 9h par nuit.
Mais quels sont exactement les effets du manque ou du trop-plein de sommeil sur notre corps ? Et comment cela peut-il impacter notre productivité au travail ou notre créativité ?
Nous vous disons tout.

Fonctionnement du sommeil chez l’adulte

Avant toutes choses, il faut savoir que tout le monde est différent. Ainsi, certaines personnes ont besoin de beaucoup dormir tandis que d’autres peuvent faire de courtes nuits sans problème. Toutefois, en règle générale, pour se reposer, il faut dormir entre 6h et 9h par nuit.
En effet, notre sommeil est une succession de cycles de 90 minutes. On commence par une phase de sommeil lent (elle-même déclinée en phases de sommeil léger et de sommeil profond) pour arriver au sommeil paradoxal.
S’il est conseillé de se coucher tôt, c’est parce qu’il a été prouvé que les cycles de sommeil profond sont les plus récupérateurs et se trouvent plutôt au début de nuit.
Dans tous les cas, le plus important est de se sentir en forme au réveil. Si vous somnolez, c’est que vous n’avez pas assez dormi. C’est aussi simple que ça.

Les effets négatifs du manque de sommeil

Grâce à la mise en place de différentes études, on a pu observer que le manque de sommeil affecterait le cortex préfrontal du cerveau. Celui-ci étant le centre de notre créativité, de notre maitrise de soi et de notre innovation, vous comprenez très vite le lien entre problème de sommeil et mauvaise prise de décision.
D’ailleurs, ne dit-on pas que la nuit porte conseil ? Jamais un dicton n’a été aussi vrai. Vous avez beau être très impliqué dans votre travail, il est conseillé de conserver un temps de sommeil minimum. Au risque d’être irascible et beaucoup moins efficace en journée.
Le problème étant que le travail et nos activités empiètent de plus en plus sur notre temps de sommeil. De plus, dans certains cas, le travail engendre du stress qui empêche de dormir. Ce qui génère encore plus de stress et entraine, par ce biais, un cercle vicieux duquel il est difficile de s’extirper.
Sans même parler des personnes qui travaillent à des horaires décalés, déréglant complètement leur horloge biologique.
Vous l’avez compris : pour être plus efficace au travail, il faut adopter un rythme de vie sain et apprendre à décrocher. Plus facile à dire qu’à faire…

Comment retrouver un rythme de vie normal ?

Avant toutes choses, essayez de changer votre rythme de sommeil en vous couchant plus tôt.
Vous ne pouvez pas ? Dans ce cas, essayez de caler dans votre agenda une sieste de 30 minutes après le déjeuner (entre 14h et 15h). Par contre, veillez à ne pas dépasser cette limite de temps. Car, trop dormir en journée impacte autant notre productivité que la qualité de notre sommeil nocturne.
Si besoin est, n’hésitez pas à tester aussi la méditation pour évacuer le trop-plein de stress. Sans oublier de faire du sport, de manger équilibré et d’avoir une literie de bonne qualité.

Découvrez tous nos produits, testés et approuvés par le Centre du Sommeil et de la Vigilance.