Comment interpréter nos rêves ?

Cela fait maintenant de nombreuses années que notre rapport à l’habitat est en train d’évoluer. Auparavant lieu pour essentiellement se reposer, on parle aujourd’hui plus volontiers de Feng Shui et de cocooning. De plus, la récente crise de la COVID a bouleversé brutalement ce rapport à notre intérieur en nous obligeant à rester enfermés à la maison pendant plusieurs semaines.
Devenue une sorte de refuge venant bousculer le célèbre « métro – boulot – dodo », on cherche maintenant à transformer notre chez nous en havre de paix. Et cela peut jouer sur nos rêves.

Un rêve qu’est-ce que c’est ?

Le cerveau est un organe complexe qui est enrobé de mystère. D’ailleurs, il semblerait que les chercheurs soient encore loin de comprendre totalement son fonctionnement. Il suffit d’analyser nos rêves pour s’en rendre compte. Incompréhensibles la plupart du temps, c’est pourtant le moment que notre cerveau a choisi pour nous faire passer des messages plus ou moins importants.
D’après les spécialistes, le cerveau serait une sorte d’ordinateur qui se sert de notre sommeil pour remettre en ordre les informations enregistrées pendant la journée afin de les classer avec celles plus anciennes et de les lier entre elles. Cela se passe pendant la phase de sommeil profond.
De tout temps, l’étude des rêves a toujours été un sujet qui passionne. C’est Freud le premier à avoir théorisé cette étude des rêves en écrivant que les rêves sont la voie royale vers l’inconscient. Pourtant, sa capacité à parler essentiellement de pulsions sexuelles refoulées ne fait plus consensus en psychologie aujourd’hui.
On parle plutôt d’une forme d’expression de notre imagination qui nécessite d’être décryptée pour mieux en comprendre le sens et le message caché.

Notre imagination se retrouve dans nos rêves.

Quelques conseils pour mieux comprendre nos rêves

Évidemment, nous n’allons pas vous donner les outils pour analyser précisément vos rêves. C’est le travail d’un expert en psychologie. Et cela doit, en plus, être relié à votre vie personnelle passée et présente.
Pourtant, il est possible de réaliser un travail sur soi intéressant en se servant de ses rêves.
Le premier conseil donné par les spécialistes est de garder un carnet sur votre table de chevet et de tout consigner dessus. Même les nuits sans rêve. À savoir : il semble que le fait de se réveiller en plein sommeil profond permette de mieux se remémorer ses songes. Ceci étant dit, nous vous déconseillons de le faire délibérément sur plusieurs nuits, car votre corps a besoin de cycles complets de sommeil pour se reposer.
Dans ce carnet, vous noterez rapidement au réveil ce dont vous vous rappelez. Cela peut être quelques images. Voire des émotions ressenties. Que ce soit de la peur, de la tristesse ou de la colère. C’est important, car cette émotion peut être liée à un événement important de votre vie que vous avez du mal à laisser derrière vous.
Dernière chose : ne tenez pas compte des réponses toutes faites trouvées sur internet qui ne sont basées sur aucune étude scientifique. Si vraiment vous voulez en savoir plus, le mieux est de prendre rendez-vous avec un psychologue qui saura vous guider pour vous sentir mieux. Sans oublier la méditation qui est aussi un excellent moyen de se recentrer sur soi et de prendre du recul.

Dans tous les cas, cette période si spéciale que nous vivons est le moment parfait pour se lancer sur le chemin de la découverte de soi en utilisant les rêves comme une passerelle entre le conscient et l’inconscient. À condition que votre lieu de repos soit propice à cela.
Bien que nous ne puissions pas vous aider à interpréter vos rêves, nous pouvons au moins vous aider à mieux rêver en vous permettant de créer un espace de paix, propice à un endormissement rapide et serein.